1. Choisissez le bon matériel

La qualité des photos tient en partie à la qualité du matériel utilisé. Si vous en avez la possibilité, utilisez un appareil photo réflex ou à défaut, un compact. Si vous utilisez un smartphone, optez pour le plus qualitatif possible. Privilégiez également l’usage d’un trépied pour stabiliser les prises de vue. L’objectif grand angle peut sublimer l’espace, mais attention, il peut aussi déformer les images et fausser les impressions des voyageurs, entraînant des déceptions à l’arrivée.

2. Rangez

Les intérieurs encombrés empêchent les voyageurs de s’y projeter, et la logique est la même avec une décoration trop personnelle. Avant la séance photo, rangez les pièces, désencombrez les surfaces, épurez les espaces et supprimez les références personnelles comme les photos de famille ou les dessins d’enfants. Le ménage doit quant à lui être irréprochable.

3. Maîtrisez la lumière

C’est LE secret des photos réussies. Pour mettre en valeur votre logement, choisissez le moment de la journée durant lequel la luminosité est optimale en fonction de son orientation. Si le temps est gris et pluvieux, décalez la séance pour bénéficier d’une meilleure luminosité naturelle. Évitez l’usage du flash, ne vous placez jamais à contre-jour et privilégiez les sources de lumière latérales. N’hésitez pas à allumer une lampe d’appoint pour une ambiance plus cosy, mais gare à l’excès de lumière artificielle qui jaunit l’image.

4. Choisissez la saison

Le printemps est souvent idéal pour réaliser de belles images d’une maison avec jardin, les floraisons apportant leurs couleurs au paysage. L’été offre une luminosité maximale et un cadre verdoyant, d’autant plus si votre logement est entouré d’arbres. Quant aux locations saisonnières de montagne, elles gagnent à proposer des visuels été-hiver pour renseigner les voyageurs sur le paysage attendu selon la saison. N’hésitez pas à retourner prendre des photos plus tard afin de compléter votre annonce, s’il vous est impossible de le faire au début.

5. Travaillez le cadrage

Pour simplifier le cadrage, suivez une règle de base : les lignes verticales et horizontales doivent être alignées aux bords extérieurs de l’image pour une impression d’équilibre et d’harmonie. Conservez l’appareil à votre hauteur, droit et parallèle au sol. L’astuce la plus courante pour capturer une pièce consiste à se placer dos contre un angle de la pièce pour en avoir une vision globale, mais pas au détriment des lignes. Toujours pour simplifier la prise de vue, évitez les effets de style en plongée ou contre-plongée.

6. Utilisez la grille

Une autre base en photographie consiste à utiliser la règle des tiers : activez la grille sur votre smartphone ou votre appareil photo, vous verrez apparaître un quadrillage divisant l’image en trois bandes et trois colonnes, soit neuf cases. Le point d’intérêt des photos (le lit, le canapé, la table…) doit en principe se situer sur les intersections des lignes, dans la bande centrale. La grille vous aidera également à aligner les bords.

7. Choisissez le bon format

Le format traditionnel de la photo de location est le paysage, autrement dit le format horizontal, qui permet de mieux rendre compte de la surface d’une pièce. Il est généralement privilégié sur les pages d’annonces des plateformes de location saisonnière. Le format portrait, autrement dit vertical, peut être utile en complément. Mais attention, une alternance paysage/portrait pousse les voyageurs consultant l’annonce sur un téléphone à changer le sens de l’appareil à chaque image pour une meilleure visibilité ! Dans tous les cas, prenez des photos en haute résolution, soit de 1920 x 1080 pixels au minimum.

8. Changez d’angle

De belles photos sont aussi des photos utiles : pour pouvoir se projeter dans votre location saisonnière, les voyageurs ont besoin de visualiser clairement les espaces. Dans chaque pièce, multipliez les angles de prise de vue, d’un côté puis de l’autre, contre un mur ou dans un coin… Idéalement, conservez un point de référence commun visible sur chaque photo de la même pièce (la table, le lit…) permettant aux voyageurs de se situer dans l’espace d’une image à l’autre.

9. Zoomez pour l’ambiance

Les plans serrés ne permettent pas de se repérer dans l’espace, mais transmettent l’ambiance et le cachet du logement. Prévoyez quelques gros plans des éléments qui constituent la signature de votre location saisonnière : des jeux sur une étagère, un meuble vintage, une collection de tableaux, la cheminée ancienne… Si vous avez choisi une décoration typée, par exemple bord de mer, montagnarde ou industrielle, valorisez les éléments qui la caractérisent.

10. Travaillez la mise en scène

Pour aider les voyageurs à se projeter dans votre location saisonnière, faites-la vivre ! Déposez des serviettes dans la salle de bain, faites les lits, dressez la table, allumez la cheminée… Mettez-la en scène comme si elle était habitée, sans tomber dans l’excès. La décoration doit rester suffisamment neutre pour s’adapter au plus grand nombre et la mise en scène ne doit pas créer de désordre.

11. Multipliez les prises de vue

Prenez de nombreuses photos pour chaque pièce, en plan large, moyen puis rapproché, sans oublier les toilettes, les couloirs ou la buanderie : il vous en faudra entre 2 à 4 de chaque pièce, après sélection. Avec le numérique, la quantité n’est plus un obstacle, mieux vaut trier que manquer ou publier une photo ratée.

12. Intégrez les équipements

Les équipements les plus importants doivent figurer sur vos photos, afin de renseigner les voyageurs sur les atouts pratiques de votre location saisonnière : équipements pour bébé, machine à café, lave-linge, rampe d’accessibilité… Sauf exception, intégrez-les dans les photos plutôt que de faire des gros plans sur les appareils. Le résultat est plus esthétique et tout aussi informatif.

13. N’oubliez pas l’extérieur

Pensez à capturer la vue depuis l’intérieur, même en appartement, ainsi que la façade extérieure, le jardin ou le quartier immédiat. Plus les photos sont nombreuses, mieux les locataires se projetteront dans le logement… et plus vous aurez de choix pour sélectionner les meilleures. Inutile, en revanche, d’ajouter des photos de monuments touristiques célèbres, à moins qu’il ne s’agisse d’une vue depuis l’intérieur du logement.

14. Prenez votre temps

Testez et entraînez-vous, idéalement avant la prise de vue. Le jour J, bloquez un créneau suffisant pour ne pas vous presser et une fois sur les lieux, ralentissez : multiplier les photos bâclées ne vous fera pas gagner de temps à l’arrivée ! Prenez le temps d’étudier la luminosité, la mise en scène ou le cadrage avant de prendre la photo, et recommencez autant de fois que nécessaire.

15. Retouchez vos photos

Il existe des logiciels de retouche gratuits, comme Darktable, PhotoScape X ou Gimp. Ils vous permettront de rectifier facilement la luminosité, le contraste ou les couleurs des images, de les recadrer ou de les convertir. Consacrez quelques dizaines de minutes aux tutoriels si vous débutez, pour comprendre le fonctionnement du programme et l’utiliser au mieux.

L'application qui simplifie la vie des loueurs de courte durée