Si les annonces sur les plateformes restent incontournables, disposer d’un site web pour sa location saisonnière est un atout de taille. Complémentaire des classiques Airbnb et autres, un site dédié offre une indépendance et un champ d’action qui font souvent défaut aux plateformes traditionnelles. Résultat, des bénéfices pour les propriétaires comme pour les locataires.

1. Éviter les frais et commissions

D’Airbnb jusqu’à Booking, quelle que soit la plateforme de location saisonnière choisie, toutes prélèvent des frais ou une commission sur les réservations avoisinant parfois les 20%. Renvoyer vos clients sur votre propre site web, c’est économiser ces frais, tout simplement. Ne restent que les commissions sur le paiement virtuel pour ceux qui le choisissent, soit en moyenne 1,5%. Le reste du prix payé par le locataire revient au propriétaire, permettant d’augmenter sans efforts la rentabilité du bien.

2. Gagner en visibilité

Disposer d’un site internet pour une location de vacances ne remplacera jamais les annonces sur les sites de location saisonnière, dont l’énorme trafic et la clientèle internationale assurent une visibilité indispensable. Il s’agit en revanche d’une astuce utile pour l’améliorer : véritable carte de visite sur laquelle toutes les informations sont concentrées, ce lien unique partagé sur les différents canaux permet de les connecter les uns aux autres. Réseaux sociaux, plateformes de location, publicités et autres outils marketing renvoient tous vers un même site, améliorant la cohérence du référencement. En prime, le contenu additionnel éventuellement créé sur le site, comme un blog, peut lui aussi optimiser le référencement.

3. Gagner en crédibilité

À l’ère des arnaques à la location et des logements non conformes à leur description, les locataires ont tendance à se montrer méfiants. Le site internet dédié est pour eux un gage de sérieux, une caution professionnelle qui confirme l’existence réelle du bien. Les coordonnées complètes fournies sur le site et généralement absentes des plateformes de location saisonnière leur permettent d’ailleurs de géolocaliser le logement sur un moteur de recherche s’ils le souhaitent afin d’en attester la réalité. Attention, toutefois, à ne pas bâcler le design et l’ergonomie du site : pour paraître sérieux, il doit être bien conçu. Autrement dit, à moins de talents particuliers, mieux vaut utiliser une solution professionnelle pour assurer la qualité du résultat.

4. Gagner en liberté

L’indépendance offerte par le site web permet à de nombreux propriétaires de s’adapter à leurs clients, contrairement aux annonces paramétrées et encadrées des grandes plateformes. Selon le site et les options choisies, vous pouvez choisir d’accepter les réservations instantanées ou de les soumettre à validation, de proposer le paiement en ligne ou non, de prendre une réservation après un appel téléphonique ou un simple message… mais aussi inclure de nombreuses options complémentaires comme des packs de bienvenue ou des prestations sur-mesure : frigo rempli, décoration festive, fleurs et champagne pour un séjour romantique, etc. Autant de possibilités de personnalisation qui séduisent les clients et augmentent le taux de conversion.

5. Personnaliser la relation client

À l’inverse de l’anonymat en vigueur sur les grandes plateformes, un site web crée du lien entre propriétaires et visiteurs. Une approche plus humaine grâce à un contact direct appréciée par l’immense majorité des voyageurs, puisqu’elle leur donne l’impression d’être écoutés, valorisés et proches de l’hôte qui les accueille. Les données récoltées par le site permettent au passage d’entretenir ce lien de proximité en partageant directement les nouveautés, les événements ou les offres promotionnelles. Avec la solution de gestion Triptic, vous disposez d’ailleurs d’un fichier de clients à jour et d’une messagerie intelligente reliés à votre site web pour relancer ou suivre efficacement les conversations.

6. Fidéliser les locataires

Les voyageurs ayant apprécié leur séjour dans une location saisonnière passeront plus facilement par son site internet pour recontacter le propriétaire, puisqu’ils en auront retenu le nom. Et puisque ce nom figure en principe dans l’adresse du site, ils le partageront également plus facilement que l’adresse impersonnelle et impossible à mémoriser d’une annonce Airbnb. Sans oublier que la personnalisation de la relation client encouragée par le site internet est elle aussi un élément clé de fidélisation et de différenciation, de ceux qui pousse les habitués à revenir chez vous.

7. Valoriser le bien

Votre site, votre design, vos couleurs et vos images. Créer un site web permet également de créer un cadre personnalisé pour mettre en valeur le bien, qu’il s’agisse d’une maison de vacances ou d’un appartement citadin. Une image de marque qui restitue son ambiance, son atmosphère et ses particularités pour le différencier des autres et renforcer son attrait, et qui peut même, à terme, permettre des tarifs plus élevés en justifiant de prestations, de services, d’un charme ou d’une renommée particuliers.

8. Offrir des informations utiles

Un site internet dédié n’impose aucune limite quant au nombre de mots ou de photos : vous êtes libre d’y placer tout le contenu qui vous semble utile ou valorisant, qu’il s’agisse de bonnes adresses ou de conseils, d’histoire locale ou d’activités à proximité, de photos et de vidéos, de liens ou de commentaires, de réductions chez les commerçants ou de véritables articles de blog. Autant d’informations supplémentaires qui aident les voyageurs à se projeter dans le logement et à organiser leur séjour afin d’éviter les mauvaises surprises… donc d’augmenter leur taux de satisfaction et votre réputation.

9. Capter une autre clientèle

Tous les clients ne passent pas par les plateformes de location saisonnière. Nombre d’entre eux utilisent toujours de simples moteurs de recherche ou des plateformes de mise en relation entre particuliers pour trouver leur location, or celles-ci n’offrent qu’un nombre d’informations limité et ne permettent ni réservation, ni paiement en ligne. En clair ? Un client qui vous contacte sur Le Bon Coin ou directement par mail après vous avoir trouvé sur Google peut être rebuté par l’idée de créer un compte sur Airbnb ou de faire un virement bancaire pour régler la location. Disposer d’un site internet permet de le renvoyer facilement sur une plateforme dédiée, offrant toutes les informations utiles ainsi qu’un moyen de paiement en ligne sécurisé.

10. Multiplier les possibilités

Créer un site web pour votre location saisonnière revient à augmenter vos canaux de distribution, tout simplement, donc à toucher une cible plus large et à disposer de nouveaux outils pour améliorer votre taux de remplissage. Gare à la complexité, en revanche : si vous utilisez déjà plusieurs plateformes de location saisonnière pour optimiser vos réservations, mieux vaut prévoir un logiciel incluant directement un site web comme Triptic, qui permet de centraliser les informations et les calendriers de réservations sur un seul et même tableau de bord !

L'application qui simplifie la vie des loueurs de courte durée